Les soirs d'été

Plus jeune,
j’aimais les soirs d’été
Ma mère venait
nous réveiller
Lors des gros orages
Assis dans la véranda
Je regardais
le ciel chamboulé
En silence, émerveillé.

D’autres fois
Le ciel était
calme et la
nuit
Silencieuse.
Mais l’orage
De mes parents
nous
Réveillait et
les éclairs
Déchiraient tout autant

Les soirs d’été
que j’aimais
tant.

Matthieu Corpataux