Accueil | Abonnement| Contacter L’Épître | Ecrire un texte| A propos de L'Épître | Crédits  
L'Épitre, le journal fribourgeois de la petite littérature très courte

Espoir

Espoir

Quand vient le soir sur le désert, tout est calme et doux.
Une brise légère vous caresse le visage,
La nuit tombe vite.
Et, malgré les plaintifs sanglots du soleil,
Tout devient sombre et hostile.

Quand vient le soir sur la lande, tout est humide et serein.
Une fine bruine pleure discrètement,
La pénombre nous enveloppe peu à peu.
Et, malgré le chant mélodieux d’un chalumeau solitaire,
Tout devient sombre et hostile.

Quand vient le soir sur l’océan, tout est calme et silencieux.
Un chaud zéphyr anime tout mon être,
La lune se lève
Et, ses rayons argentés
Baignent l’horizon de clarté.

Louis de Sereys

  



Publications de l'Épître

Partenaires de l'Épître

L'Épître, © 2012-2017 - Créé par Matthieu CORPATAUX - Site Web par Guillaume HESS - Tous droits réservés - Mentions légales