Accueil | Abonnement| Contacter L’Épître | Ecrire un texte| A propos de L'Épître | Crédits  
L'Épitre, le journal fribourgeois de la petite littérature très courte

C’était une cour de passage
Vainqueur du concours 2017
prix du public

C’était une cour de passage
Vainqueur du concours 2017
prix du public

Les larmes s’enfuyaient par les fenêtres en trainées moribondes et noircissaient le béton tout autour des cadres. Elles tombaient depuis le haut, le long des parois, et se massaient au premier pour pourrir toutes ensemble, solidaires. Ça finissait sur les grandes dalles de la cour intérieure. C’était somme toute assez uniforme comme altération, ça se dégradait de partout, alors ça oui, sans jalousie. Je trouvais ça dommage, mais de toute manière personne ne les regardait jamais, ces dalles, à part moi. Il n’y avait aucune compassion. C’était une cour de passage. Les gens allaient et venaient, distraits. Jamais, ils ne se regardaient. Leurs yeux fixaient le vide, un point, droit devant, c’est tout. Ils avaient d’ailleurs aujourd’hui toutes les excuses, tous les engins, pour marcher seuls. Et puis ils étaient toujours sur la défensive, voyez-vous, pour que rien, ni personne, ne les détourne d’une journée parfaite, de l’agenda complet. Manger, sans exagérer, travailler, s’accomplir, magasiner, courir, boire, sortir, dormir, là-dedans, impératif, de n’oublier personne : les amis, les vrais, et aussi les faux, ne pas oublier d’exister, en faire à outrance et davantage encore, comme si tout cela rallongeait la vie.

A cette cour, il n’y avait pas de plafond. On y voyait les Cieux, l’été, on y prenait le soleil. On y sentait la pluie soudaine, après de torrides chaleurs, et on aimait son odeur comme une trêve. Pourtant, de toutes ces personnes, pas une ne levait les yeux, pas une ne s’arrêtait. La météo, voyez-vous, se lisait sur un écran.

Ferdinand Agathe



Publications de l'Épître

Partenaires de l'Épître

L'Épître, © 2012-2017 - Créé par Matthieu CORPATAUX - Site Web par Guillaume HESS - Tous droits réservés - Mentions légales