Accueil | Abonnement| Contacter L’Épître | Ecrire un texte| A propos de L'Épître | Crédits  
L'Épitre, le journal fribourgeois de la petite littérature très courte

La hache

La hache

la hache en quelque sorte tu la vois
la hache je la tiens tu la vois

en quelque sorte je frappe à la hache dans
: cloison, poutre, soutènement.

j’abats la hache et veux ne plus
voir et sentir tout à fait.

Froid dans la terre
frappe, fend plus en deux

qu’en deux hier, ce matin, il y a quelques minutes
– hache inversée, sur le couperet la main

tombe.

Cygne et poisson se languissent de feu
; un se retourne je le crains nul

non avenu. De toi à moi ,
descendre, tuer la face

c’est trouver dent dure c’est
mettre à la flamme papiers de scène, griefs fictifs, c’est pour un temps

êtreindéfendable.

Tristan Kuipers

  



Publications de l'Épître

Partenaires de l'Épître

L'Épître, © 2012-2017 - Créé par Matthieu CORPATAUX - Site Web par Guillaume HESS - Tous droits réservés - Mentions légales