Accueil | Abonnement| Contacter L’Épître | Ecrire un texte| A propos de L'Épître | Crédits  
L'Épitre, le journal fribourgeois de la petite littérature très courte

Ma Fée Maudite

Ma Fée Maudite

Mes rêves d'enfant se réalisent enfin :
Une fée est éperdue à mes lèvres,
Elle boit mes paroles et je vois ses seins
Se gonfler sous mes yeux pleins de fièvre.

Je m'allonge à ses côtés verdoyants,
M'enivre de ses airs, de son odeur
D'Artemisia distillée, embaumant
Notre lit et berçant d'amour mon cœur.

Et elle me noie chaque soir dans ses bras,
Me tourne la tête et tous les esprits
Jusqu'à l'ivresse des corps sans prix.

Mais lorsque m'endormant de brume lasse
Je lâche sa main retombant au sol,
Mille verres se brisent en briques de vers.

Valentin Jeanmonod

  



Publications de l'Épître

Partenaires de l'Épître

L'Épître, © 2012-2017 - Créé par Matthieu CORPATAUX - Site Web par Guillaume HESS - Tous droits réservés - Mentions légales