Accueil | Abonnement| Contacter L’Épître | Ecrire un texte| A propos de L'Épître | Crédits  
L'Épitre, le journal fribourgeois de la petite littérature très courte

Le capot

Le capot

Le capot longiligne de la Jaguar bleue
Efface la route danaïde.
Douze ensembles usinés se désintéressent du temps
Et dans un va-et-vient inlassablement
Consomment en chantant, le bleu pétrole.
Odeur de cuir, musique céleste,
Que rien de cela jamais ne s’arrête !
Dans la nuit constellée, nous nous enfoncerons
Et disparaîtrons à jamais dans le ventre de la mort,
Baleine de Jonas.

Olivier Wilhem

  



Publications de l'Épître

Partenaires de l'Épître

L'Épître, © 2012-2017 - Créé par Matthieu CORPATAUX - Site Web par Guillaume HESS - Tous droits réservés - Mentions légales