Accueil | Abonnement| Contacter L’Épître | Ecrire un texte| A propos de L'Épître | Crédits  
L'Épitre, le journal fribourgeois de la petite littérature très courte

La vraie beauté

La vraie beauté

Fusain d’argent
Laisse en grain brillant
Tournoyer sur la toile
Une danseuse étoile

Dans un cadre doré
Elle se laisse adorer
En éternelle esquisse
Elle s’élève en hélice

Là voilà sur la piste
Le décor est charmeur
Dans sa prison d’artiste
Ses rêveries se meurent

Elle s’élance et se glisse
Dans de petits souliers
Qui lui frottent les pieds
Et la blessent en coulisse

Corps fluide et complice
Sujet à la malice
Des amis d’intérêt
Des amoureux secrets

Ils salissent en silence
Les beaux mots déclamés
Qui nourrissent, elle s’en lasse
Des desseins enflammés

Elle se méfie des porcs
Et des dégénérés
Des sourires un peu forts
Et des écartelés.

Elle aimerait s’échapper
De ce cadre serré
Et filer sur la toile
De la nuit sans visage
Après-minuit d’été
Loin des hommes égarés

Elle aimerait dégager
De cet ennui doré
Briller pour ce qu’elle est
Ravager les nuages
Et baiser les étoiles
Exister sous le voile
D’une soie noire, ailée
Dans la nuit retrouvée
Sillonner les années.

Ce joli rêve ailé
Rêve éveillé
Révélait sa beauté.
La vraie.

Arthur Rossier

  



Publications de l'Épître

Partenaires de l'Épître

L'Épître, © 2012-2017 - Créé par Matthieu CORPATAUX - Site Web par Guillaume HESS - Tous droits réservés - Mentions légales