Accueil | Abonnement| Contacter L’Épître | Ecrire un texte| A propos de L'Épître | Crédits  
L'Épitre, le journal fribourgeois de la petite littérature très courte

Cinétiques

Cinétiques

Des gestes putatifs, mimesis orpheline :
Fort peu de nos courses signifient
Tel tressaille, tel griffe un génie intangible
Les congénères louchent et font fi

Quand mon nez coule dru, humecte, puis exprime
Aspersoir devenu, certes nous agréons
Mon mouchoir bien qu’en sus fût drôle pantomime
(Translatée, j’aurais cru à une ordination)

Des exemples pareils, le nombre semble assez
Quoique ta main soit divagation :
Le temps que tu t’asseyes, sans trop y penser
Ta chair essaime, instable à foison

Un robot à gazon, son quadrillage entier
Butait contre un moellon, au chevet des orties
Ainsi s’il en était des pulpes ébréchées
Trouverions-nous la paix en glandes avachies ?

Chloelia Hinzkel

  



Publications de l'Épître

Partenaires de l'Épître

L'Épître, © 2012-2017 - Créé par Matthieu CORPATAUX - Site Web par Guillaume HESS - Tous droits réservés - Mentions légales