Accueil | Abonnement| Contacter L’Épître | Ecrire un texte| A propos de L'Épître | Crédits  
L'Épitre, le journal fribourgeois de la petite littérature très courte

Voie ferrée

Voie ferrée

Un chemin de fer se construit
Sur la terre blanche
De lourdes traverses brunes
Enfilade parallèle
Innombrables à l'horizon
Des centaines de lignes silencieuses
Qui hurlent une vieille défaite
Hurlent au vent dans le désert
Le train de la vie qui passe

Un chemin de fer se construit
Sur la terre blanche
Deux longues lignes argentées
Qui cuisent sous le soleil
Le paysage autour se trouble
Comme une flaque qui en dégorge
Un lagon chaud reflète le ciel
Refroidira avec la lune
Congèlera avec la pluie
Et l'eau sur le métal rouille
Oxyde jusqu'à ses rivets noirs
Le train de la vie qui passe
Laisse descendre son passager

DA.

  



Publications de l'Épître

Partenaires de l'Épître

L'Épître, © 2012-2017 - Créé par Matthieu CORPATAUX - Site Web par Guillaume HESS - Tous droits réservés - Mentions légales