Accueil | Abonnement| Contacter L’Épître | Ecrire un texte| A propos de L'Épître | Crédits  
L'Épitre, le journal fribourgeois de la petite littérature très courte

Un rêve ?

Un rêve ?

Clair-obscur d’un matin mauve
Que les nuits d’ivresse sont fauves,
Dans ton corps ensorcelé
Et ton visage en reflets d’argent
Sur ma bouche, penché.
Mais dehors le ciel brûle
Et cette ville entière se consume
Un éclat rouge,
Un fracas d’acier !
Comme un éclair grondant
Augure menaçant d’un jour prochain ?

Mais,
Où est-il l’été heureux ?
Alors qu’au loin déjà,
L’automne triste arrive,
Froid.
Il déchire calmement
Sans hâte mais implacable,
Liant nos chairs dans l’au-delà
Brisant, broyant !
Mais tu étais là
Et ton visage en reflets d’argent
Sur ma bouche, penché

Igor Gachet

  



Publications de l'Épître

Partenaires de l'Épître

L'Épître, © 2012-2017 - Créé par Matthieu CORPATAUX - Site Web par Guillaume HESS - Tous droits réservés - Mentions légales