Accueil | Abonnement| Contacter L’Épître | Ecrire un texte| A propos de L'Épître | Crédits  
L'Épitre, le journal fribourgeois de la petite littérature très courte

Méduse

Méduse

La chape de plomb céleste écrase mes épaules. Les jours défilent et s’assemblent en un magma informe et blême. Le passé, lointain, n’existe pas plus que ce fantasme présumé qu’est l’avenir. Seul le présent me confronte à ma propre réalité, futile, insignifiante ; il me fige dans son lent et douloureux écoulement de secondes. Ce que je porte à ma bouche est sans saveur, les couleurs m’apparaissent fades, les odeurs me donnent la nausée, mes gestes mal aisés et engourdis accusent des maux nerveux inconnus, et le moindre murmure m’est insupportable. Je suis enfermé dans le bocal de mon crâne. Ma vie s’émiette. Incapable de vivre, seuls la solitude et l’immobilité ne me déplaisent pas. Je reste couché, des heures durant, sans mouvement, ni pensées ni rêves ni sommeil, les yeux à la fois ouverts et fermés ; mon âme, emprisonné par la matière de mon corps, s’éteint ou croit s’éteindre, dans ce souhait si chéri de se dissoudre dans le néant.
La Méduse n’a pas disparue, puisqu’elle m’a frappé de son regard ; son nom a simplement changé. Aujourd’hui, elle se nomme Dépression.
Et au jour le plus sombre de sa malédiction, alors que mon âme déploie ses ailes pour un ultime envol dans un suicide téméraire, j’aperçois une vive lueur, si vive, rapide et intense qu’elle zèbre ma vision comme un éclair. Curieux, je m’approche de l’objet ; le miroir me renvoie mon reflet. J’y vois mes cernes de cadavre, mes dents pourries par l’alcool et la nicotine, mes joues stigmatisées, mon nez suintant, mes pupilles ternes, ma barbe d’ermite. Je ne sais quel pétillement étrange se produit alors en moi à la vue de ce visage grotesque, toujours est-il qu’il m’arrache un vague sourire, gêné. Le remède était donc là, tellement évident, tellement manifeste, tellement visible, qu’il a fallu que je le découvre comme sous le coup du hasard.

Charly Rodrigues

  



Publications de l'Épître

Partenaires de l'Épître

L'Épître, © 2012-2017 - Créé par Matthieu CORPATAUX - Site Web par Guillaume HESS - Tous droits réservés - Mentions légales