Accueil | Abonnement| Contacter L’Épître | Ecrire un texte| A propos de L'Épître | Crédits  
L'Épitre, le journal fribourgeois de la petite littérature très courte

Le sol et le mur

Le sol et le mur

Voyez-vous, ce qui se passe c’est que l’on prend, encore et encore, jour après jour, le MUR du non-sens en pleine figure. Être humain c’est avancer en construisant, en tissant, tout petit, avec d’autres, le sens de sa vie. Et se trouver auprès d’une personne qui souffre et décline et débloque et délire et se délite et ne vous reconnaît pas, ou pas toujours, c’est côtoyer de façon intime le scandale du néant. C’est fréquenter assidument et avec terreur le nihilisme le plus noir : assidument parce qu’il le faut ! parce qu’on n’a pas le choix ! parce que l’amour est toujours là même quand l’aimé semble absent de son corps ! et avec terreur parce qu’on n’est PAS nihiliste, parce qu’on a toujours lutté, avec obstination et délicatesse, pour construire le sens ! Et du coup, le voir se dérober, peu à peu ou subitement, c’est sentir le sol se dérober sous vos pieds, oui le sens c’est le sol et le non-sens c’est le MUR dans la figure, oui le MUR du scandale absolu de la disparition radicale, quotidienne, irrémédiable, inexorable, de la personne qu’on aime !

Nancy Huston

  



Publications de l'Épître

Partenaires de l'Épître

L'Épître, © 2012-2017 - Créé par Matthieu CORPATAUX - Site Web par Guillaume HESS - Tous droits réservés - Mentions légales