Accueil | Abonnement| Contacter L’Épître | Ecrire un texte| A propos de L'Épître | Crédits  
L'Épitre, le journal fribourgeois de la petite littérature très courte

Il court

Il court

Il court, il court, il file tout le temps
tantôt calme, tantôt fougueux
Il court jour et nuit sans se reposer
Au milieu des prairies il se plaît à chanter
Mais se met à pleurer quand il doit s’arrêter

C’est un polyglotte, un mondain, un aventurier
Un grand voyageur, un explorateur
Il va par monts et par vaux
Il se laisse emporter, il se laisse bercer
Sur son chemin tous ses chers protégés
Sapins, mélèzes et genévriers
Au bord de son lit aiment à se pencher
Alors que chèvres chevreuils et sangliers
Adorent s’y abreuver

C’est un être merveilleux ô combien généreux
Il est l’ami de tous et donne sans compter
On lui raconte sa vie et il est tout ouï
Il adore le soleil et sourit à la pluie
Il rêve avec la lune, se confie aux étoiles
Comme un enfant souvent il s’émerveille
Il sautille, vagabonde, il a l’esprit joueur
Un brin espiègle, un tantinet bagarreur

Il aime les chaudes journées d’été,
Choisit les nuages pour s’y abriter
Et les sous-bois pour s’y prélasser
Il court, il court, il file tout le temps
Vous l’aurez reconnu, c’est le bisse valaisan

Joséphine Liberati

  



Publications de l'Épître

Partenaires de l'Épître

L'Épître, © 2012-2017 - Créé par Matthieu CORPATAUX - Site Web par Guillaume HESS - Tous droits réservés - Mentions légales