Accueil | Abonnement| Contacter L’Épître | Ecrire un texte| A propos de L'Épître | Crédits  
L'Épitre, le journal fribourgeois de la petite littérature très courte

Elle d'Or

Elle d'Or

Elle dort
Et danse
Ses petits pas d’or
Et denses
Ne quittent pas les cieux

Son corps
Me lance
Déjà je l’adore
Et pense
A voler ses yeux

Elle sort
S’élance
Mon cœur bat si fort
Mes sens
N’ont rien su de mieux

Elle mord
Et panse
Mes blessures d’alors
Que lancent
Le sel de ses yeux.

Alors,
Elle danse
Quand la douleur dort,
Immense
Je lui dis adieu

La mort
Cadence
L’ombre de mon sort,
Qui danse
A la cour des Dieux

Une flamme
Trop proche de mon âme
Brûle en noir et or
L’essence
Qui couvre mon corps

Odeur
De Terreur.

Aedan Cléraud

  



Publications de l'Épître

Partenaires de l'Épître

L'Épître, © 2012-2018 - Créé par Matthieu CORPATAUX - Site Web par Guillaume HESS - Tous droits réservés - Mentions légales