Accueil | Abonnement| Contacter L’Épître | Ecrire un texte| A propos de L'Épître | Crédits  
L'Épitre, le journal fribourgeois de la petite littérature très courte

Valses silencieuses

Valses silencieuses

Il y a dans la vitrine
Des paysages lapons

Daguets et concubines
Valsent en arrière-plan
Sur l’air suggéré
D’un quatuor ailé

Vêtu de rouge le mage
Présente son étrenne
A prix spécial

Elle se fiche de l’hommage
La lumière est éteinte
Et l’heure trop matinale

Olivier Buchs

  



Publications de l'Épître

Partenaires de l'Épître

L'Épître, © 2012-2018 - Créé par Matthieu CORPATAUX - Site Web par Guillaume HESS - Tous droits réservés - Mentions légales