Accueil | Abonnement| Contacter L’Épître | Ecrire un texte| A propos de L'Épître | Crédits  
L'Épitre, le journal fribourgeois de la petite littérature très courte

Goa

Goa

Le port au bord de l’eau est désert Pas de bruit pas d’alarme pas de sirène Pas un marin pas un matelot pas une poupée même abandonnée Seuls trois bateaux un paquebot un galion qui poussent et tanguent à bâbord la poupe et la proue se cognent encore dans les flots incessants et recommencent encore et tanguent et cognent dans les flots.

Au départ vers Goa un monde trop peuplé
Au départ vers Goa Je pars pour Goa

Matthieu Corpataux

  



Publications de l'Épître

Partenaires de l'Épître

L'Épître, © 2012-2018 - Créé par Matthieu CORPATAUX - Site Web par Guillaume HESS - Tous droits réservés - Mentions légales