Accueil | Abonnement| Contacter L’Épître | Ecrire un texte| A propos de L'Épître | Crédits  
L'Épitre, le journal fribourgeois de la petite littérature très courte

L'ambassade

L'ambassade

Lors de cet étudiant voyage polonais
Pour la première fois j’entrai en ambassade
Le mépris et la pitié malgré moi venaient
Devant la belle hypocrisie des embrassades

Et que ta main je tienne, et que ta joue je baise
Et ton ego je flatte et que ton dos se courbe
Ce trop-plein de poli m’a mis bien mal à l’aise
A cette mascarade : valse de flonflons fourbes

C’est que je n’aime la sincérité que de front

Matthieu Corpataux

  



Publications de l'Épître

Partenaires de l'Épître

L'Épître, © 2012-2018 - Créé par Matthieu CORPATAUX - Site Web par Guillaume HESS - Tous droits réservés - Mentions légales