Accueil | Abonnement| Contacter L’Épître | Ecrire un texte| A propos de L'Épître | Crédits  
L'Épitre, le journal fribourgeois de la petite littérature très courte

Tambours de guerre

Tambours de guerre


Les archets frappent l’air, les violons sont en joue
Le tempo rubato nous attaque les tripes
C’est que cette rafale est bien trop staccato
Mais qui est ce p’tit chef qui s’énerve et s’agite
De Funès à côté est un lent dépressif

Messieurs de la douceur je vous prie
Vous n’êtes pas payés à la note
La finesse vous l’aurez compris
N’est point vitesse ou pire tremblote
Mais assurance et placidité

Matthieu Corpataux

  



Publications de l'Épître

Partenaires de l'Épître

L'Épître, © 2012-2018 - Créé par Matthieu CORPATAUX - Site Web par Guillaume HESS - Tous droits réservés - Mentions légales