Accueil | Abonnement| Contacter L’Épître | Ecrire un texte| A propos de L'Épître | Crédits  
L'Épitre, le journal fribourgeois de la petite littérature très courte

Charlatemps

Charlatemps

1 an
Mes babils enfantins ne me font plus rire
J’aimerais pouvoir enfin dire ce que j’ai à dire
Temps, je te hais
Je te hais tant !
N’as-tu pas de remords
A passer si lentement ?


15 ans
L’acné me dévisage, mon corps se transforme
Je veux changer d’étage et devenir un homme
Temps, je te hais
Je te hais tant !
Je fais tellement d’efforts
Pour paraître plus grand


30 ans
Je vis à cent à l’heure, des projets plein la tête
Parfois ça me fait peur, j’ai envie d’faire un break
Temps, je te hais
Je te hais tant !
Il me faut un temps mort
Pour y vivre un instant


45 ans
La nostalgie m’étreint et refoule mes démons
L’impression d’être en train de vieillir pour de bon
Temps, je te hais
Je te hais tant !
Tes aiguilles me perforent
Je veux revivre mes 20 ans


60 ans
Les années rident ma peau et malmènent ma mémoire
Je laisse dans mon dos, le gros de mon histoire
Temps, je te hais
Je te hais tant
Ton âme est carnivore
Et ton rythme déroutant


100 ans
Ton nœud serre et coulisse, ton appétit grandit
Je vais boire ton calice, hélas, jusqu’à la lie
Temps, je te hais
Je te hais tant !
Ton triomphe me déshonore
C’est la mort qui m’attend.

Marc Aebischer

  



Publications de l'Épître

Partenaires de l'Épître

L'Épître, © 2012-2018 - Créé par Matthieu CORPATAUX - Site Web par Guillaume HESS - Tous droits réservés - Mentions légales